L’enfer des hotlines.

Sujet récurent auquel tout le monde a déjà été confronté, on bien, tout le monde connait quelqu’un qui y a été confronté. Si si, je vous assure, vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais c’est une certitude absolue.
Bref…
Donc hier j’ai eus la bonne idée de contacter mon opérateur ADSL (Alice, pour ne pas les citer) et l’opérateur câble (Estvideo, pas de jaloux) pour connaitre les formalités à accomplir concernant mon déménagement prochain.
Comme souvent maintenant, j’ai eus à faire très certainement à une personne localisée en Afrique du nord, dont le seul et unique but a été de suivre sa procédure de réponse et me noyant d’infos très peu en rapport avec la question d’origine, ce qui pousse le plus souvent, à lâcher l’affaire.
Ca a donné à peut-près ceci :


(cliquez pour agrandir)

PS : les heures sont véridiques.
PS²: un grand big up à Monsieur Boulet, qui m’inspire beaucoup dans mon travail de blog-bédéiste.

This entry was posted in BD Seeeeb. Bookmark the permalink.

2 thoughts on “L’enfer des hotlines.

  1. Tu m’étonnes John !!

    Je comfirme, perso j’ai également connu!! Etant donné qu’on déménage chaque année, je vous laisse imaginer le joie de revivre ça tous les ans !!!!! Hahahahaha !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.